Au petit colibri, un projet de ferme écologique

Publié le par Green Girls


Depuis 2005, Richard Wallner se bat contre l’administration locale de Marsac, en Charente, pour faire vivre sa ferme verte baptisée « Au petit colibri ». Son rêve ? Créer un espace agricole écologique totalement autonome en énergie et en symbiose avec la nature.

C’est l’opportunité d’acquérir un terrain agricole bio à Marsac qui décide Richard à s’investir dans ce projet. Il fait le choix de la permaculture, c’est-à-dire une production agricole économe en énergie et respectueuse des êtres vivants, et de l’agriculture naturelle qui n’utilise pas de pesticides, ni d’herbicides et de fertilisants. C’est avec l’aide de bénévoles du Secours catholique que la ferme écologique prend forme. Grâce à eux, 500 mètres de buttes pour la culture des légumes sont pelletées à la main et des pierres sont installées sur le terrain pour optimiser le microclimat local. Une grande mare, pour stimuler la biodiversité et accueillir des canards, une haie de 20 mètres de hauteur pour protéger le terrain contre l’érosion du sol par le vent puis les premiers vergers aboutissent, en août 2006, à la première mise en vente de légumes frais.

Si cet écolieu est soutenu par de nombreuses personnes et administrations, le maire du village, Jean-Marie Acquier, bloque le projet dans le cadre de son pouvoir de décision sur le PLU (Plan local d’urbanisme). Profitant d’une procédure de modification du PLU, le maire fait passer la zone agricole de Richard en zone naturelle lui interdisant toute construction. Sans cela, notre fermier écolo ne peut pas concrétiser son projet ni en vivre. Espérons que son combat ne sera pas vain.

Pour soutenir cette initiative, cliquez sur http://aupetitcolibri.free.fr/

Linda

Commenter cet article