Les bijoux de Cruselita, y en a pas deux comme ça

Publié le par Green Girls




















Sautoirs en emballage métallique recyclé, pendentifs en corne de zébu, bracelet en ébène, bague en argent, boucles d’oreilles en canettes de soda... Tel est l’univers ethnique et récup’ chic de Cruselita. Derrière ce nom imaginaire se cache Karine Rodriguez, styliste et cofondatrice de la marque d’accessoires.

L’idée de concevoir des bijoux avec des matières naturelles ou recyclées est née d’un voyage en Afrique. Pour réaliser les modèles, Karine travaille avec des artisans défavorisés au Niger et au Madagascar selon les principes du commerce équitable. Le but ? Payer les travailleurs à leur juste valeur, veiller à ce que leurs enfants soient scolarisés et financer des machines pour améliorer leurs conditions de travail.

Le résultat ? Une collection ethnique et épurée. Chaque pièce est réalisée à la main. Il n’y en a pas deux pareils. Et, en plus de ces bijoux, Cruselita crée des accessoires en raphia. Sacs, chapeaux, capelines... Il y en a pour tous les goûts.

Bijoux, entre 15 et 20 € les pendentifs et entre 90 et 140 € le sautoirs.
Sacs, entre 70 et 160 €.
Chapeaux, entre 40 et 65 €.
Boutique en ligne sur www.cruselita-shop.com

Linda

Commenter cet article