L’avenir de l’eau en question

Publié le par Green Girls

Lire « L’avenir de l’eau »*, d’Erik Orsenna, c'est un peu comme se plonger dans une nouvelle aventure de Tintin. A la différence que le récit est, cette fois, on ne peut plus sérieux.

Du Nil au Fleuve Jaune, de l’Amazone à la Garonne... Tel un récit de voyage, l’académicien raconte son tour du monde. Il a rencontré des scientifiques, des paysans, des religieux, des constructeurs de barrages, des physiciens, des médecins, dans le seul but de dégager des éléments de réponse à la question suivante : « Dans dix ans, dans vingt ans, aurons-nous assez d’eau ? »

Evidemment, ce « Petit précis de mondialisation » n’est pas une étude exhaustive. Mais il a le mérite de poser de vraies questions, avec des cas précis et localisés. Par exemple, le problème de la sécheresse en Australie, la mousson dévastatrice à Calcutta, les inondations au Bangladesh ou encore la fonte des glaciers. On retient que les inégalités climatiques se creusent dans le monde et que le réchauffement de la planète ne va en rien arranger cela. L’avenir de l’eau n’a pas de beaux jours devant lui, alors il est temps de prendre conscience de « l’urgence écologique ».

* « L’avenir de l’eau. Petit précis de mondialisation II » d’Erik Orsenna, éd. Fayard, 22 €.

Linda

Publié dans News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gaufrette 02/01/2009 20:12

Orsenna, une valeur sure pour moi