The Green Microgym, une salle de fitness à énergie humaine

Publié le par Green Girls

Après la boîte de nuit qui fonctionne grâce aux déhanchés des danseurs sur le dancefloor, voici la salle de fitness qui récupère l’énergie générée par l’activité physique de ses clients pour s’éclairer. Inspirés par le California Fitness, un club de gym qui a ouvert ses portes à Hong Kong en 2007, les Etats-Unis ont lancé, l’été dernier, le Green Microgym à Portland, dans l’Oregon.

Le principe est simple : les machines de fitness sont branchées à des générateurs électriques qui récupèrent l’énergie dépensée par les utilisateurs et la transforme en énergie... humaine. Trois vélos et quatre tapis roulants permettraient de générer entre 200 et 400 watts par heure selon la condition physique des sportifs, soit l’énergie requise pour faire fonctionner une trentaine d’ampoules basse consommation de 12 watts. L’avantage se lit sur la facture : la salle de gym économiserait 30 % d’électricité chaque mois. L’objectif à court terme ? Devenir un établissement autogéré.

Au même titre que l’éolien, l’hydraulique ou le solaire, l’énergie du corps humain est une alternative sérieuse pour tout écolo qui se respecte. La société canadienne Bionic Power a développé un système de recharge des téléphones portables par la simple action de marcher. Les militaires, eux, rechargent les différents appareils électriques qu’ils transportent par l’énergie humaine depuis longtemps. Incroyable, non ?

www.thegreenmicrogym.com

Linda


Commenter cet article