Amandine Serran, fondatrice d’Art gens

Publié le par Green Girls

Le leitmotiv d’Amandine ? Donner une seconde vie à nos déchets. « J’ai eu le déclic en visitant une usine de textile, raconte-t-elle. Des mètres de tissus neufs partaient à la poubelle. » Pour mettre fin à ce gaspillage, Amandine a fondé « Art Gens ». Après plusieurs années d’existence, cette association ramasse maintenant les rebuts d’une vingtaine d’entreprises.


Des morceaux de cuir, de moquette, de bâches, de papier ou encore de carton se transforment ainsi en œuvres d’art. A l’image des étonnantes lampes réalisées à partir de cartouches d’encre et des jolis portefeuilles très colorés (cf photo). « C’est une manière ludique de sensibiliser les gens au recyclage et au tri sélectif », explique la jeune femme âgée de 31 ans.


Autres initiatives signées Art Gens : des poubelles géantes en forme de fleurs louées lors de salons et des ateliers pour enfants. Si vous avez envie de donner un coup de main à ces fées du recyclage, n’hésitez pas à garnir leur « outilthèque » de paires d’aiguilles, de marteaux ou encore de machines à coudre.


Les dernières créations labélisées 100 % déchets d’Art gens seront exposées (et vendues !) à Strasbourg au salon Saint-Nicolas Bio (cf : « Des fêtes de Noël bios et écolos » ) et à Paris au salon « Noël en Bio » qui aura lieu à l'espace des Blancs Manteaux du 12 au 14 décembre prochain. Mais ça, on vous en reparlera très vite sur Green Girls.

www.artgens.net


Fabienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

blog-paris 08/12/2008 12:36

Moi je suis admirative de ces femmes qui avec des idées incroyables rendent la vie toujours poubelle !